Bien valoriser un local commercial avant de vendre

La vente d’un local commercial peut être compliquée, en fonction des profils des potentiels acheteurs. Si l’emplacement n’est pas le meilleur atout du bien, il existe d’autres techniques qui permettent de mettre en valeur le local et de faciliter la vente auprès des acquéreurs.

Disposer d’un bail en cours et d’un locataire

C’est une règle de base : un local commercial occupé se vendra toujours plus cher qu’un local vide. Si vous voulez que votre bien se vende facilement, il est conseillé d’avoir un bail en cours avec un locataire en activité. Le bail commercial possède un autre avantage : il attire plus facilement les investisseurs, dont le profil est souvent mieux accepté par les banques. Les acheteurs qui souhaitent utiliser le bien pour leur propre activité sont souvent moins solvables et leur profil est scruté de façon plus précise par les banques, ce qui a tendance à rallonger les délais.

Sujet a lire : Comment calculer une rente viagère ?

Disposer d’un bail en cours permet aux investisseurs d’avoir une vision précise de la rentabilité du lieu et de dégager des revenus immédiatement. Avec un local vide, plusieurs questions peuvent se poser : la recherche de locataires, le montant du loyer et le risque que l’activité commerciale ne soit pas rentable immédiatement (voire qu’elle échoue après quelques mois). La présence d’un locataire rassure et donne une meilleure visibilité sur l’avenir.

Anticiper les aménagements d’un local vide

Proposer un local vide n’est pas la meilleure manière d’accélérer la vente de murs commerciaux mais ce type de bien peut attirer certains profils, qu’ils soient utilisateurs ou investisseurs. Si vous proposez un local vide, pensez à anticiper les aménagements qui devront être faits au sein du bâtiment. Attention, il est très rare que les travaux d’aménagement permettent de valoriser le prix de vente du bien commercial, il est donc conseillé d’aller au plus simple car vous ne pourrez pas répercuter le montant des travaux sur la vente.

Avez-vous vu cela : Vers qui se tourner pour faire estimer son bien immobilier ?

Un potentiel acheteur peut être intéressé par l’absence de rénovation à réaliser dans le local, de même qu’un futur locataire. C’est une bonne façon de déclencher l’acte d’achat. Si vous le pouvez, faites appel à un professionnel capable de réaliser une maquette en 3D permettant de se projeter dans les lieux. Cet outil est souvent très apprécié.

La transparence sur la gestion locative est un avantage

Tout acheteur potentiel, qu’il soit futur utilisateur ou investisseur, est souvent rassuré lorsque vous pouvez fournir un compte-rendu complet de gestion locative, notamment pour la transparence des loyers. Ces documents permettent d’avoir une bonne vision de la rentabilité du local, surtout si celui-ci est vendu vide. D’autres documents qui concernent les relations avec d’autres personnes peuvent être utiles : syndicat de copropriété, factures EDF et GDF ou encore devis et factures d’entrepreneurs.

La gestion locative est un élément qui peut prendre beaucoup de temps et qui nécessite également certaines connaissances légales. Pour vous faciliter le travail, il est conseillé de faire appel à des professionnels qualifiés qui pourront se charger de la gestion de votre bien commercial, notamment au niveau de la recherche de locataires et de la communication avec ces derniers. Le recours à des professionnels vous permettra également d’obtenir des dossiers complets au moment où vous souhaitez vendre le local commercial. Pensez toutefois à vous renseigner sur les tarifs et les possibilités avant de vous engager avec une agence.

Source images : pixabay